Dan Lert

Dan Lert, tête de liste dans le 19e arrondissement

Engagé depuis mes premières années d’étudiant, je deviens responsable syndical à l’université Paris II Assas et participe aux manifestations contre le Front National.

Habitant du 19ème depuis 1994, je m’investis dans la vie locale depuis 2001. Avec les écologistes du 19e, je m’engage contre l’insalubrité des logements des plus précaires et contre le saturnisme qui fait des ravages chez les enfants de l’arrondissement.  

En 2005, je cofonde La générale, une fabrique artistique et citoyenne au cœur de Belleville qui se mobilisera contre les lois liberticides du gouvernement de l’époque.

De 2012 à 2014, je suis responsable de l’association de quartier « Les Amis de la Place des Fêtes ». Avec elle, c’est un réaménagement de qualité, à égalité avec ceux engagés dans les arrondissements centraux qui est défendu.

Avec des associations de quartier, nous obtenons également le financement d’une médiathèque place des Fêtes pour répondre aux besoins en équipements culturels des habitant.e.s du nord est parisien.

En 2009, j’œuvre au rassemblement des écologistes avec les associations environnementales en Île-de-France lors des élections Européennes. Les listes Europe-écologie y obtiennent 16,28 % des votes au niveau national et près de 30 % dans le 19e.

En 2014, je suis élu maire-adjoint du 19ème chargé de l’environnement, du développement durable, de la nature en ville, de la rénovation énergétique des bâtiments, de l’eau et des canaux. Je m’engage pour de grands travaux d’isolation des logements, je demande l’ouverture des grands parcs parisiens 24h/24h en période caniculaire.

En tant que Président du Groupe écologiste et citoyen du 19ème je m’oppose au bétonnage de la petite ceinture – laquelle accueillera bientôt une ferme urbaine de réinsertion.

Les questions de santé publique sont au cœur de mes préoccupations, je milite pour la réduction du trafic automobile au service d’une plus grande justice environnementale. Habitant du 19ème, je suis témoin des bidonvilles à ciel ouvert que la crise de l’accueil des réfugiés fait naître sur les trottoirs de nos quartiers. Avec le soutien des habitant.e.s et associations solidaires, plus de 12 000 hommes, femmes et enfants seront mis à l’abri dans le 19ème. Aux législatives de 2017, investi par Europe écologie les verts  19e, je réunis 11% des suffrages et permet à l’écologie d’arriver en 3ème position devant le député socialiste sortant Jean-Christophe Cambadélis.