Nos candidates et candidats

Découvrez les candidat.e.s écolos qui se présentent aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020

Nous, écologistes, portons un projet de transformation solidaire, ambitieux et, bien sûr, écologique pour le 19e arrondissement. Nous voulons que la qualité de vie progresse dans les 11 quartiers et pour tou·te·s les habitant·e·s. Notre projet met l’écologie et l’égalité au centre de notre action. Nous refusons la perspective d’une ville à deux vitesses. Chaque habitant du 19e doit pouvoir vivre mieux dans l’arrondissement.

Notre liste écologiste et citoyenne rassemble au 1er tour des écologistes et des citoyen·ne·s engagé·e·s, représentatifs de la richesse et de la diversité du 19e. C’est une liste largement ouverte et de renouvellement qui se fixe comme horizon la protection de la santé et de l’environnement dans tous les quartiers. La transition écologique et solidaire est notre boussole en remettant les habitants au cœur de la démocratie locale. Constants coherents et clairs, nous le sommes aussi sur les valeurs. Clair sur l’accueil digne des réfugiés, exigeant et cohérent sur la question écologique et constant sur la nécessité de réduire les inégalités.

Dan Lert

J'ai 44 ans et je suis juriste auprès des hôpitaux de Paris. Depuis 2014, je suis adjoint au maire du 19e en charge de l’environnement. Très engagé localement, j'ai notamment participé à la fondation de La générale, une fabrique artistique au cœur de Belleville et présidé l’association des “Amis de la Place des Fêtes” qui a œuvré au réaménagement de la place. Habitant du 19e, je n’ai cessé de défendre des solutions écologistes et solidaires qui placent tous les quartiers à égalité.
(en savoir plus)

Fatoumata Koné

Née à Paris, j’ai grandi dans le quartier de la Porte des Lilas entre les 19e et 20e arrondissements. Je me définis comme une citoyenne portée par l’engagement dans la vie de son quartier et la solidarité. C’est ce que j’ai tenté de faire d’abord au niveau très local puis à travers différents engagements associatifs. Mon engagement politique a pris forme en 2014 lorsque j’ai été accueillie en tant que candidate d’ouverture sur la liste des écologistes « Vivre mieux dans le 19e ». J’ai eu l’honneur d’être élue la même année Conseillère de Paris.  (en savoir plus)

François Béchieau

Urgence Ecologie
Avocat de formation, je réside depuis 15 ans dans le 19ème. Sensible à la problématique de la pollution de l’air, question essentielle de santé publique, c’est le plus souvent à pied ou en vélo, que je me déplace dans notre capitale. Engagé en politique de longue date, je connais des moments de lutte et de solidarité formidables, en militant pour le maintien d’un service public de qualité et de proximité, pour l’accès à la santé, au logement social, la solidarité avec les plus démunis. Secrétaire national du Mouvement des Progressistes depuis 2012, je défends une écologie au service de tous les citoyens. A l’élection européenne de mai 2019, je suis candidat sur la liste Urgence Ecologie aux côtés de Delphine Batho (Generation Ecologie) et d’Antoine Waechter (Mouvement Écologiste Indépendant). Dans la continuité de cet engagement, je participe au lancement du rassemblement des forces écologistes pour les municipales 2020, et me porte candidat au côté de Dan Lert et Fatoumata Koné, pour une ville plus juste, plus humaine, une ville à la hauteur de l’urgence sociale, écologique et climatique.(en savoir plus)

Alice Timsit

J’ai 26 ans et j’habite le le 19ème depuis toujours. Mon engagement citoyen s'enracine dans cet arrondissement. J’ai d’abord accompagné des collégiens en difficulté, puis présidé une association dédiée à la promotion des cultures urbaines, à l'origine notamment, d'un festival de street art le long du canal de l'Ourcq. Avocate de formation, j'enseigne également le droit public à l'Université. Au sein du parti, je suis co-secrétaire du groupe local EELV 19ème depuis 2016 et au niveau parisien, je coordonne l'élaboration de notre projet pour les municipales de 2020. La lutte contre la pollution de l'air, l'accès à une alimentation saine et durable, le retour de la nature en ville sont autant de leviers pour lutter contre les inégalités pour lesquels je m'engage au quotidien et qui sont les marqueurs d'un avenir durable et solidaire.

Andréas Pilartz

Habitant le quartier Danube depuis plus de 25 ans, je suis militant écologiste depuis 2008 et j'ai participé activement à toutes les campagnes politiques pour porter les couleurs de l’écologie et de la solidarité au service des citoyens. Lutter contre le gaspillage, la pollution, la destruction de notre environnement, les dégâts humains et sociaux, c’est ma priorité. Je rêve d'une ville dépolluée, de rues plantées d'arbres, une ville accessible, solidaire et résiliente, ambitieuse sur la question du recyclage et la gestion des biodéchets. Je rêve d’une ville à la pointe des énergies renouvelables, qui puisse proposer des solutions durables et innovantes, une ville accueillante assurant la mobilité de chacun et un abri pour toutes et tous. Ce sont tous ces sujets qui m’engagent aujourd’hui comme candidat auprès de Dan Lert et Fatoumata Koné.

Sandrine Feray

Ouverture - société civile
Je suis Sandrine, habitante du 19ème, quartier Place des Fêtes, depuis 20 ans. Cela fait 10 ans que je suis responsable d'une crèche parentale située sur le bassin de la Villette et 4 ans que je préside une AMAP, "La cagette de Belleville". Mon ancrage local s'enracine dans plusieurs quartiers du 19ème. J'ai vu cet arrondissement se transformer sous l'impulsion des écologistes et j'ai eu envie de participer à ces transformations. Très attachée au dynamisme et à la richesse du tissu associatif local, je suis concernée par les projets tournés vers une consommation responsable, locale et en circuit court. Je suis aussi très sensible au thème de la petite enfance. Ma motivation pour participer en tant que candidate d'ouverture est liée à mon envie de faire avancer ces sujets et de les rendre accessibles à tous les habitants du 19ème, dans un souci d'égalité et de solidarité.

Jean Artigues

Plus de 30 ans que nous nous croisons sur le Plateau, dans les écoles, à Claude Chappe, au bureau de vote Villette et chez les commerçants. Comme vous, je l’aime ce quartier. Que de changements, que d’évolutions ces dernières années, disparition de la SFP (Société française de production et de création audiovisuelle), réduction du stationnement, rénovation de Claude Chappe etc. Mais il reste tant à améliorer, avec cette pollution qui nous gâche la vie, les pics de chaleur qui nous accablent, les nuisances à cause des JO. Et les activités pour les jeunes, qui s’en soucie ? Où peuvent-ils faire du sport par exemple ? Pour que le bassin de la Villette devienne un lieu de baignade il a suffi d’une volonté politique, d’un choix pour améliorer la qualité de vie des habitants. Ouvrons d’autres possibles et faisons du 19e, un arrondissement où l’on vit, et où l’on vit HEUREUX.
portrait de Stéphanie Dembak

Stéphanie Dembak

Entrepreneure, féministe, mère de deux enfants qui sont nés et ont grandi avenue de Flandre je partage mon temps entre ma vie professionnelle et mes engagements citoyens locaux : associations de parents d'élèves, aide à l'insertion, conseils de quartier... Très attachée à l’équité entre les quartiers je défends l’idée que les préoccupations sociales et environnementales sont indissociables. Mobilités, propreté, lutte contre les précarités et les pollutions qui bien souvent touchent les mêmes personnes, mais aussi et particulièrement en tant que femme, sécurité dans l’espace public sont autant de sujets qui me tiennent à cœur. Candidate sur la liste Ecologiste et Citoyenne du 19e arrondissement je porte l'ambition d'une écologie politique résolument tournée vers les quartiers populaires, au service de la santé et de la qualité de vie de chacun·e·s.  (en savoir plus)

Philippe Mante

J’ai 40 ans et j’habite le quartier Secrétan depuis 2007 et autour de Jaurès depuis 2002. Président du conseil syndical de la copropriété où je réside j’en ai piloté (avec d’autres habitant.e.s) sa rénovation celle-ci s’achève cette année et l’on espère diminuer les consommations de moitié grâce à un plan de travaux ambitieux. C’est la prise de conscience autour de l’augmentation du coût de l’énergie et des besoins de travaux qui nous ont poussé à agir. Egalement mobilisé au sein du collectif citoyen parisien d'énergie renouvelable Enercitif, je souhaite maintenant accélérer la transition énergétique de l'arrondissement voir de tout paris, améliorer le nombre de rénovation de logements et lutter contre la précarité énergétique car celle-ci est encore bien trop peu prise en compte.  (en savoir plus)

Ariane Touchard

Habitant depuis 15 ans dans le 19ème, j’ai 45 ans et j’exerce depuis plusieurs années en institution comme thérapeute et enseignante en psychomotricité. Dans mon poste actuel, je suis également représentante du personnel depuis 5 ans et milite pour soutenir les professionnels en difficultés et préserver nos conditions de travail, mises à mal par les réformes de la santé. Je rejoins le groupe local d’EELV en 2016 pour participer aux campagnes des présidentielles et des législatives. Au fil des mobilisations, les rencontres avec les habitants de l’arrondissement viennent nourrir mes convictions et mon désir de m'investir davantage sur le terrain. Cet élan se concrétise aujourd’hui par ma candidature. Ce qui me tient à coeur : participer à cette aventure collective qui nous attend, transformer Paris à l’aune de l’urgence climatique ! Je suis engagée pour porter les questions de santé et de précarité sociale, pour défendre nos communs, la qualité de nos sols, de l'eau, de l’air, la préservation du vivant.

Morgan Jasienski

Banlieue, Lille, Mexique, Angleterre, je suis revenu à Paris où je vis dans le 19e depuis 4 ans. Cour des comptes, cour nationale du droit d’asile, enseignant en maternelle, ministère de la Justice : j'ai pu mesurer combien le service public constitue une réponse pragmatique à la crise environnementale et sociale actuelle, contre les discriminations, pour la sécurité et la prévention de la délinquance. Militant LGBT +, défendre les minorités a toujours été essentiel pour moi. Engagé sur le droit des étranger·e·s, j’ai poursuivi ce combat dans le 19e sur les campements. J’y ai trouvé des élu·e·s écologistes à l’écoute et soucieux·ses d’alléger l’indignité de la situation. Rencontrer Fatoumata KONÉ et Dan LERT m'a convaincu d’intégrer cette liste pour construire, ensemble, un 19e plus vert et solidaire.

Julie Potier

Petite-fille de mineur, j’ai grandi au cœur du bassin minier du Pas de Calais, avant de m’installer à Paris en 2007 et dans le 19ème depuis 5 ans. Je débute dans le marketing agro-alimentaire et prends rapidement conscience de la nécessité d’une transition écologique. En 2010, je m’engage dans l’associatif et milite pour l’accès à une eau de qualité pour tous, les biens communs et les droits des minorités. En 2017, je deviens directrice de l’association Bio Consom’acteurs, pour sensibiliser et accompagner les citoyens vers un mode de consommation respectueux de la santé et de l’environnement. En tant que parent d’élève déléguée, je co-créé l’année suivante le collectif de parents « Les cantines responsables du 19e », pour promouvoir l’amélioration de la qualité des repas, limiter l’impact environnemental et sanitaire et permettre l’accès de tous à des repas sains et équilibrés. C’est ma rencontre avec Dan Lert qui me décide à m’engager et tenter l’aventure des élections municipales, pour porter ces enjeux essentiels à tous les habitants de notre arrondissement.  

Ibrahim Thioye

Ouverture - société civile
L'écologie, c'est là un sujet qui nous touche tou.te.s en tant que citoyen.ne.s. Si nous voulons que notre environnement se développe dans les meilleures conditions, nous ne pouvons plus dissocier l'aspect écologique environnemental et l'écologie sociale. Il nous faut renforcer les liens entre les structures, les institutions et les citoyens qui œuvrent dans un but commun pour améliorer la vie des habitants de nos quartiers. C'est une chance de pouvoir me présenter sur cette liste dans un arrondissement qui m'a vu naitre et grandir. Un arrondissement qui a changé de façon extraordinaire dans la qualité de ses infrastructures et qui a su garder sa richesse cosmopolite. Pour préserver cette diversité et améliorer la vie de chacun, nous devrons nous mobiliser pleinement et c’est ce qui m’engage aujourd’hui.

Joyce Malai

Je connais bien Dan Lert, et suis engagée à ses côtés depuis plusieurs années, notamment comme maire adjointe chargée de l’animation et fêtes de quartiers, de l’artisanat et des métiers d’arts. Il a toujours défendu le droit à un cadre de vie de qualité pour les habitants du 19e. Son engagement ancien et déterminé le qualifie particulièrement pour être notre prochain maire. C’est l’avenir du 19e d’être plus solidaire, plus écologique, plus humain !

Pierre Benassaya

Diplômé de Sciences Po Paris, je suis actuellement consultant en transformation pour le secteur public. Autrement dit, j'accompagne l'administration française dans ses projets de transformations complexes. Né à Nice, j'ai étudié les sciences politiques sur le campus de Sciences Po Menton spécialisé sur le Moyen-Orient. J'ai pu apprendre la langue Arabe et partir un an, étudier au Liban, à Beyrouth. Arrivé dans le 19ème arrondissement en 2017, avenue de Flandres, j’ai découvert un quartier où 24% de mes voisins vivent sous le seuil de pauvreté. C’est là, le sens de mon engagement, lutter contre toutes les formes d'inégalités, comme le déterminisme social. L'action publique, notamment au niveau local, se doit de lier les impératifs de justice sociale et d'écologie. C'est pour cette raison que j'ai décidé de participer à cette liste conduite par Dan Lert et Fatoumata Koné.

Véronique Batteux

Ouverture - société civile
Mariée et mère d’une fille de 11 ans, j’habite le quartier Danube depuis 2006. Je soutiens les écologistes du 19e pour leurs engagements dans les domaines de la santé, de l’éducation, du social et de l’environnement. Depuis que je vis dans le 19ème, j’ai constaté que les écologistes ont toujours été très à l’écoute des citoyens lors des différentes rencontres organisées dans le quartier. Leurs projets sont sérieux et tournés vers la qualité de vie des habitants. En tant que professionnelle de santé, j’apprécie d’autant plus leurs différents engagements dans la lutte contre le VIH, l’information de santé publique auprès des jeunes, une alimentation plus saine dans les écoles, sans oublier leur soutien au Collectif Inter-hôpitaux qui vise à sauver l’hôpital public. Je suis convaincue que la liste écologiste et citoyenne du 19ème défend une politique de protection des valeurs essentielles pour une qualité de vie meilleure et égale pour tous.

Charles Merlin

Mécanicien vélo dans le quartier Rosa Parks, je suis un adepte des mobilités douces et milite pour une ville apaisée, qui équilibre les différents modes de déplacement en faveur des piétons et des cyclistes et en améliorant les transports publics. L’été dernier, face à l'explosion des inégalités, l'effondrement de la biodiversité, la multiplication des canicules et des pics de pollution, j’ai souhaité m’engager davantage et devenir acteur de la transformation de nos modes de vie, de notre ville et de nos quartiers. Aujourd’hui, nous devons avoir l’audace de nos ambitions. Paris et notre arrondissement doivent engager une véritable transition pour devenir des territoires plus résilients et répondre aux enjeux climatiques et sociaux. Sensible à la démarche citoyenne, écologiste et solidaire portée par les écologistes du 19e, je m’inscris aux côtés de Dan Lert, Fatoumata Koné et des autres candidat.e.s de cette liste.

Anissa Djebbari

Ouverture - société civile
Entrepreneuse, j’habite le quartier Rosa Parks depuis 2016. Secrétaire de l’amicale des locataires de ma résidence (Résidence Calberson), je suis particulièrement attentive aux sujets liés au logement, d’autant plus que cette résidence, pourtant neuve, souffre de gros problèmes liés aux malfaçons, qui impactent de nombreux habitants (Problèmes de chauffage, fuites…). Depuis plusieurs mois, la vie du quartier a eu tendance à se dégrader et il apparait nécessaire de lutter contre le sentiment d’abandon des habitants. Au quotidien, les classes populaires et les locataires du parc social expriment une forte aspiration à l’écologie, qu’il s’agisse de gestion des déchets, inquiétudes quant à la pollution (proximité immédiate avec le périphérique), accès à une meilleure alimentation…

Richard Raymond

Ouverture - société civile
Militant altermondialiste, je lutte pour répondre aux injustices sociales et environnementales. Mon engagement est aussi local, dans mon quartier, où je tente, avec d’autres, de recréer du commun et de lutter contre les inégalités. Je suis  impliqué dans la défense des écoles, dans le fleurissement des rues, dans l’ouverture des Jardins d’Eole, dans la recherche de solutions aux drames de la toxicomanie… Candidat d’ouverture, ce qui m’a convaincu de rejoindre l’équipe menée par Dan LERT et Fatoumata KONE, c’est, d’abord, les valeurs défendues : l’écologie, bien sûr, mais aussi l’équité sociale, la solidarité et l’attention aux plus fragiles. C’est aussi la démarche engagée : pas de solutions simplistes à des problèmes complexes, pas de mesures autoritaires mais une constante et de la concertation. Cette équipe est à même de transformer notre arrondissement et de faire progresser une véritable démocratie de proximité à Paris.

Johanna Lévy

Ouverture - société civile
Habitante du 19e depuis 3 ans, je suis arrivée dans l’arrondissement avec mes 2 enfants par le hasard du logement social. Investie dans la vie du quartier, je suis heureuse d’y vivre pour le tissu associatif, les lieux adaptés aux familles. Mais je me sens aussi perplexe : spectatrice de la détresse des personnes abandonnées à la rue (exil, toxicomanie, grande précarité…) par un système que je voudrais plus inclusif, moins dur. Je ne sais souvent que répondre à mes enfants qui me demandent pourquoi des gens dorment dans la rue… Sensible aux problèmes sociaux, à l’urgence écologique, je ressens aujourd’hui le besoin d’agir à ma mesure pour laisser aux générations futures un monde plus juste et vivable ! C’est ce qui m’engage aux côtés de Dan Lert et Fatoumata Koné comme candidate d’ouverture, convaincue qu’ils apportent des propositions à la hauteur des enjeux.

Antoine Romana

Ouverture - société civile
Né à Paris, j’ai vu la ville s’intensifier, dormir moins, ses métros pleins à toute heure, ses trottoirs bondés, l’air saturé. Je l’ai vue aussi devenir trop chère pour les jeunes, des logements de moins en moins accessibles. Depuis 15 ans, je suis engagé au service du public parisien à la Maison des métallos, aux Berges de Seine. Cet engagement de la culture pour tous, m’a donné le sens de l’intérêt général et conduit à me mobiliser pour mon quartier (Association de voisins Chez Eugène, Budget Participatif). Le péril climatique m’a poussé plus loin avec la collecte de compost autour d’une brouette nommée « Greta », une formation à la permaculture puis à l’École du Breuil en agriculture urbaine pour inventer la ville de demain, plus nourricière, comestible, vivable. Notre ville a besoin de la vision ambitieuse et citoyenne des écologistes pour devenir une capitale vraiment moderne, qui prend soin de tous ses habitants et de la biodiversité.

Véronique Messager

Ouverture - société civile
Je vis dans le 19e depuis plus de 30 ans. J’aime ce quartier où la mixité sociale est encore une réalité, indispensable pour animer et consolider les liens entre les habitants. J’y ai mené des actions citoyennes, je me suis notamment investie pour valoriser le collège de secteur et convaincre des parents, tentés par l’appel du privé, de jouer la carte de la proximité et j’ai également apporté mon soutien aux parents d’enfants scolarisés se retrouvant sous le coup d’une expulsion avec le Réseau Éducation sans Frontières. Aujourd’hui, j’ai décidé de soutenir la liste écologiste et citoyenne pour le 19e . De par ma profession, je ne peux être que certaine des enjeux majeurs que pose le réchauffement climatique et de l’urgence à mettre en place des solutions afin que la planète et notamment nous Parisiens puissent continuer à respirer. Dan Lert et Fatoumata Koné ont déjà démontré leur engagement dans le sens de mes valeurs et de mes actions.

Alban Graniti

Ouverture - société civile

Akila Mokart

Ouverture - société civile
J’habite dans le 19eme depuis 25 ans et j’ai pu apprécier ces 15 dernières années une nette transformation de ma ville et de mon quartier autour du canal. Les préoccupations écologiques ont toujours fait partie de mon quotidien et de mon engagement associatif, aujourd’hui je suis convaincue qu’il faut aller plus loin et que l’écologie politique doit prendre une plus grande place dans l’organisation de la vie de la cité. Je fais partie d’un collectif d’habitants qui s’oppose à la volumétrie d’un projet de construction en cœur d'îlot, et qui met en péril un de nos vieux arbres, poumon de nos habitations. C’est dans ce cadre que j’ai rencontré Dan Lert et Fatoumata Kone, et que j’ai pu apprécier leur engagement, leur écoute et leur soutien. Et c’est pourquoi j’ai grand plaisir à rejoindre leur liste. Paris a besoin d’une telle équipe et de la dynamique de ses habitants pour accompagner les transformations nécessaires à la lutte contre le dérèglement climatique, et ainsi repenser la ville, pour préserver ou redonner de la qualité de vie à ses habitants.

Olivier Hamoud Le Gellec

Je vis dans le 19e au sein du quartier du Plateau depuis 6 ans maintenant après une étape en banlieue parisienne et après avoir grandi à La Réunion. A 27 ans, ingénieur de formation, je m’implique depuis 3 ans maintenant en tant que militant pro-vélo et pro-piéton, du régime végétarien, des droits des LGBTQ+ et plus récemment du zéro déchet ainsi qu’auprès d’Europe Ecologie - Les Verts. Je m’implique car, malgré la prise de conscience collective et les actions individuelles positives pour améliorer la situation, je vois toujours aujourd’hui une inaction et un manque de courage politique face aux défis actuels. Ce manque de courage se traduit par une explosion du « greenwhashing » en France. En tant que candidat, je souhaite qu’avec Dan Lert, Fatoumata Koné et tous les véritables écologistes nous puissions rattraper le retard pris dans dans 19e et dans tout Paris, avec des mesures concrètes, réalisables et cohérentes pour que nous vivions dans une ville sociale et respirable.

Mathilde Perrin

ouverture - société civile
On entend souvent dire : le 19 ème évolue. Mais que cela signifie t il? L’objectif n’est pas de créer un Boboland aux abords du canal. Ces dernières années ont vu des développements importants : l’apparition de nouveaux quartiers tel Rosa Parks amenant avec lui des transports (RER E, bus 45 et 71) ; l’aménagement de la porte de la Villette permettant à des habitants toujours plus nombreux de s’y installer. Mais se loger n’est pas suffisant, il faut maintenant ramener de l’humain pour le bien être de TOUS. L’aménagement des rues avec des trottoirs plus larges, des pistes cyclables et de nombreux arbres dans TOUS les quartiers: c’est amener du calme, favoriser l’échange, diminuer la pollution et les incivilités. Amener le bio et la nature dans les écoles, c’est apporter à TOUS une meilleure santé. Le développement de présence humaine de proximité est la meilleure solution pour améliorer la lutte contre le sentiment d’insécurité de certains.

Nelson Yanowitz

Ouverture - société civile

Nathalie Auvray

Ouverture - société civile
Installée depuis 2003 dans le nord du 19ème entre Pont-de-Flandre et Rosa Parks, j'ai vu ce quartier évoluer au fil des ans. Représentante des parents d'élève je pense qu'il est grand temps d'agir pour nos enfants mais aussi pour nous-mêmes en favorisant les mobilités douces en particulier aux abords des écoles. Libérer Paris de la voiture, végétaliser, repenser la circulation et faire de la capitale une 'Vélopole' est un projet qui me parle puisque je me déplace tous les jours à vélo. Je me reconnais également dans le projet de recréer du lien entre les habitants dans un environnement plus sain et convivial mais aussi dans les propositions de rendre les logements plus accessibles et moins énergivores, de mettre en place une Brigade de la Sécurité et de la Tranquillité Publique qui sont nécessaires pour apaiser notre quartier et améliorer la qualité de vie de ses habitants.

Vincent Brossel

Ouverture - société civile
Installé dans le 19e arrondissement depuis 20 ans, je suis habitant du quartier Mouzaïa. Notre arrondissement a changé ces dernières années mais nous avons besoin d’un nouveau souffle pour engager une vraie transition écologique et solidaire. Notre qualité de vie dépend d’un projet écologiste qui remet la nature, dont l’humain n’est qu’une partie, au centre de la ville. Cycliste au quotidien, je pense qu’il faut continuer à diminuer la place de la voiture au profit des piétons, des transports en commun et des vélos. Adhérent d’une AMAP à Place des fêtes, je suis convaincu que des élus écologistes développeront le bio et les circuits courts à l’école, et favoriseront des commerces de proximité contre la malbouffe. Membre actif d’une association d’apiculture installée notamment dans le 19e, il me semble primordial de remettre de la biodiversité dans la ville et sensibiliser les enfants comme les adultes à l’environnement, mais aussi au recyclage ou la propreté.

Amanda Johnson

Ouverture - société civile
Habitant le quartier d’Amérique depuis 25 ans, j’apprécie la vitalité de la vie associative du 19e arrondissement, la participation au conseil de quartier Danube avec Fatoumata Koné, l'élaboration de propositions pour le budget participatif de Danube et de la place des fêtes. J’ai constaté les changements possibles avec le réaménagement de la rue de Bellevue, l’amélioration de la voirie, donnant plus d’espace à la végétalisation, l’élargissement des trottoirs pour plus d’accessibilité. Et depuis 20 ans, c’est par mon travail de conseil environnemental au sein d’un grand bureau d’étude en bâtiment que je suis également mobilisée pour l’écologie, comme au sein de CO2D, collectif d’acteurs associatifs qui promeut une démarche éco-responsable pour participer à la transition écologique en architecture. Motivée pour un Paris plus convivial, plus résilient et en tout point exemplaire, je suis candidate sur la liste portée par Dan Lert et Fatoumata Koné.

Louis Comte

ouverture - société civile
J'habite le 19eme depuis un environ un an. C’est mon nouveau chez moi après une enfance dans le sud de la France et des études en région parisienne. J'aime l'ambiance chaleureuse qu'il y règne. Pourtant, cet arrondissement traverse de profonds bouleversements que seule une politique ambitieuse au niveau écologique et social pourra résoudre. Je m’intéresse beaucoup aux problématiques du logement. Il est en effet intolérable de voir tant de personnes sans toit ou vivant dans des conditions indignes à Paris alors que 17% des logements de la capitale sont considérés comme inoccupés. Je me suis engagé auprès d'EELV pour l'espoir qu'ils incarnent à gauche. La question écologique est désormais la matrice commune autour de laquelle doivent s'articuler la justice sociale et les besoins démocratiques dans notre pays. Enfin, la ville est pour moi l'échelon idéal pour effectuer ces changements de manière rapide et efficace.

Mathilde Ducrocq

ouverture - société civile
Je vis depuis 5 ans dans l’arrondissement et j’y enseigne depuis 7 ans, dans une école élémentaire du quartier Flandres. Je travaille ici parce que j'aime ce quartier, les personnes qu'on y rencontre. La mixité sociale, c'est ce qui fait la richesse du 19e. C'est un quartier avec une forte population de jeunes et d'enfants et pour moi, il est primordial de faire de ces élèves, dès leur plus jeune âge, des acteurs du développement durable. Il est aussi primordial que les enfants de nos quartiers vivent dans de meilleures conditions, respirent un air plus sain, disposent d’une alimentation saine, bio et locale à la cantine.

Brian Valette

ouverture - société civile
Je suis installé dans le 19ème depuis bientôt trois ans, à Rosa Parks, mais familier du quartier Jean Jaurès depuis une douzaine d’années. Touché par les questions environnementales par mon parcours professionnel dans le domaine du café, j’ai pris la décision il y a un an de réaligner ma vie professionnelle avec mes idéaux personnels, en quittant le café pour le code et l’informatique. Ceci dans l’optique de contribuer positivement à la lutte contre le changement climatique. Plus localement, mon quartier de Rosa Parks est un jeune quartier où il reste beaucoup à faire pour sa dynamique locale. C’est également un quartier en manque de nature, trop bétonné au moment de sa conception et qui souffre aujourd’hui en conséquence de chaleurs excessives. J’ai donc rejoint cette liste en tant que candidat d’ouverture, afin de pouvoir représenter une voix très locale et contribuer à un changement fort pour Paris et le 19ème dans ces 6 prochaines années décisives pour le climat.  (en savoir plus)

Asma Tajouri

Ouverture - société civile

Xavier Martin

ouverture - société civile
Cela fait bientôt 10 ans que j’ai pris conscience de l’impact de notre mode de vie sur notre environnement et sur notre santé. J’ai essayé de faire ma part ces dernières années en m’engageant professionnellement dans des projets visant à réduire la production d’emballages ou à encourager des citoyens à prendre des initiatives sur leur territoire. Participer à la liste écologiste et citoyenne permettra deux choses essentielles selon moi : ré-introduire plus de nature à Paris pour notre santé, notre confort et celui de nos enfants, et transformer nos conseils de quartiers du 19 ème en assemblées citoyennes décisionnelles dans certains domaines de la vie du quartier.

Maïa Sandoz

ouverture - société civile
Comédienne et militante associative, j’habite le 19e depuis une vingtaine d’années. Je suis convaincue que les propositions écologistes sont les plus adaptées à la situation de notre arrondissement notamment sur le plan de la santé, du logement, de l’éducation et des transports. Face au dérèglement climatique, c'est aujourd'hui qu'il faut agir pour trouver le juste équilibre entre nos besoins et l’environnement tout en luttant contre les inégalités sociales. Pour une ville résiliente, un maire à l'écoute, une équipe municipale qui insufflera l’énergie nécessaire à une grande transformation de nos modes de vie et de circulations, je suis heureuse de m’engager sur cette liste.

Guillaume Plouin

Ouverture - société civile
Je suis né à Paris, et vis depuis 15 ans dans le 19e. Physicien de formation, je développe des moteurs de calculs, pour accompagner la rénovation énergétique des logements. Je suis aussi responsable pédagogique à l’école CentraleSupélec. Mes affinités avec les sciences et l’enseignement m’ont amené à devenir animateur de la Fresque du Climat, un atelier sur le changement climatique, basé sur les rapports du GIEC. Je suis trésorier de l’AMAP de l’Ourcq, pour une alimentation bio en circuit court. Je participe aussi au collectif Enercitif qui déploie les énergies renouvelables dans Paris. Notre première centrale solaire doit être construite dans le 19e, sur le toit de Georges Brassens, le collège de mon fils aîné. Le Manifeste Négawatt est ma bible pour remédier au changement climatique. Je suis convaincu par son triptyque : sobriété, efficacité énergétique, énergies renouvelables.(en savoir plus)

Lauranne Barthélémy

Ouverture - société civile
J’habite le 19ème depuis toujours, tout comme mon père et mon grand-père, avant moi. Et depuis 2018, suite à une reconversion professionnelle qui m’a fait passer de juriste à designer d’intérieur, j’y travaille également. Entre le parc de la Villette, la Promenade du Canal de l’Ourcq et le Parc des Buttes-Chaumont, le 19ème m’a toujours offert de quoi me mettre au vert. J’aime quand la nature s’invite en ville. C’est pourquoi je suis très sensible à l’action politique conduite par Dan Lert, qui défend une urgence écologique pour rendre « nos quartiers plus verts, plus solidaires et plus adaptés au défi climatique ». Paris doit devenir une ville durable, en s’ouvrant à la nature, en facilitant l’accès à une alimentation bio et locale, en œuvrant encore plus fort pour le zéro déchet et la rénovation énergétique du bâti public et privé.

Gérard Chouchan

ouverture - société civile
L’écologie est une nécessité vitale ! Nous n’avons pas de planète B. C’est sur notre bonne vieille terre que nous pourrons continuer à vivre ou que nous disparaitrons. Nous avons donc des choix importants à faire pour préserver notre vaisseau spatial où la vie est née il y a 4 milliards d’années. Parlons-en ensemble et surtout agissons ! C’est dans ce sens, pour préserver ce qui nous est indispensable, que je me suis efforcé d’agir depuis mon arrivée sur la Butte Bergeyre, le quartier du 19e où je réside.

Monique Gaspérini

Ouverture - société civile
Habitante du quartier Place des Fêtes depuis 25 ans, je suis sensible aux questions d’aménagement de l’espace public et de mobilité, à la place des femmes, au mieux-vivre ensemble. Je me déplace quotidiennement en vélo, et considère que l’accès pour toutes et tous à des transports non polluants, pratiques et sécurisants est un enjeu majeur pour l’avenir. En tant que vice-présidente de l’association Les Amis de la Place des Fêtes, j’ai contribué à la réflexion et aux propositions des habitants sur le réaménagement de la Place, et milité pour l’implantation de la future médiathèque du 19e sur le site de l’ex-lycée Jean Quarré. La qualité de l’environnement et le maintien de la mixité sociale doivent être au cœur du développement de notre arrondissement, avec des élu-e-s impliqué-e-s dans leur quartier et à l’écoute des habitant-e-s. Nous, candidat.e.s de cette liste, porterons le projet d’une ville accessible à toutes et tous, respirable, conviviale et durable.

Louis Larret-Chahine

ouverture - société civile

Rouba Hassan

J’habite le 19e depuis plus de 25 ans. Sympathisante de longue date, j’ai franchi le pas en adhérant à Europe Écologie les Verts en 2019. Aujourd’hui, je souhaite aller plus loin dans mon engagement en rejoignant la liste écologiste et citoyenne du 19 e dont les membres font un travail remarquable pour améliorer la qualité de vie dans notre arrondissement. J’ai vu de nombreux projets se réaliser grâce à leurs efforts, je pense notamment à l’alimentation dans les cantines scolaires et la réduction de la pollution. Je m’intéresse particulièrement au recyclage et à la collectivisation des ressources. En tant que chercheuse en acquisition du langage, engagée auprès des associations de soutien scolaire du quartier, la réussite et l’entrée aisée dans la lecture de tous les enfants du 19 e et au-delà me tiennent particulièrement à cœur.